Categories:

Tags:

2 Responses

  1. Je viens de tomber, un peu par hasard, sur « Être un cheval ».
    Putain, que c’est beau.
    La photographie, la musique, et vous, si belle et beau à la fois.
    J’ai surtout aimé qu’on ne parle pas de cul, pour une fois. Qu’on montre plutôt la quête du sens et la liberté. C’est un film hyper couillu, qui déjoue les attentes et prend par la main pour emmener beaucoup, beaucoup plus loin.

    Je me permets de vous embrasser bien fort,

    Myriam.

Répondre à admin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.