Moi le Helhest

MOI LE HELHEST ou  L’OPERA D’INDOMPTEE

Archange sombre des folies de décadences, perdu dans un monde de désespoir, en proie aux haines des débiles,des singes et des vulgaires.

Je suis messagère de la lumière de l’aube naissante, prédicatrice des attaches qui délivrent les démons, prédatrice affamée des liens brisures d’orgueil, larme brulée des mers indomptées, artiste du cirque menteur de la vie, Le tentateur androgyne,Gardienne des portes, centaure au galop mystique à la crinière de tempête. Symphonie vengeresse,guerrière de mes blessures, J’emporte les braves au Valhalla et je lis les runes de l’arbre sacré. Je suis véhicule lumière,lame des hauts fonds qui nait de vos ombres. Un vol d’ailes de pluies venues du nord. Ce lieu ou paissent les juments d’Odin. Course de feu sur la glace des enfers. Je suis la sollicitatrice. Celle qui sacrifie. La cicatrice au front maudit des hommes. Le destrier ailé de la mort blanche. Ce cœur mort qui explose à chaque renaissance. Cette fin sans fin qui est la mienne. Le chant des mers sombres.La peau pourrie. Valkyrie castrée. Ces cris de fers,le sang et ces larmes venues des cavalcades des cieux. Je m’en nourris pour bâtir les apocalypses à venir. Je suis d’ailleurs…et d’autres temps. J’ai toujours vécu. Mais chaque jour je meurs. Je suis revenue pour vous,à l’instant, D’animale mort,vision d’écorce et d’agonies et ma crinière de poussières qui illumine l’immonde et mes yeux d’enfant mutant. Flambeau d’épona,fille d’étoiles noires. Fissure brisure au ciel crevé des fournaises d’où le firmament s’écoule en une aube de grâces. Luisance du verre sur ma croupe de sueurs, Le mors d’acier brutal au cou et le souffle de vie aux dents. La révolte offerte domptée dans l’allure et tenir tête aux lâchetés pouilleuses,aux souillures du quotidien qui colorent de gris la vie des déjà-morts. Et je crache au visage pleutre des figés. Je vois l’alarme des corps mutilés par l’horloge et les yeux d’inconnus fugaces arrachés à leurs tombes.

Dans la rue. L’absence est le silence de la hache avant l’exécution. Toute ma horde est morte,noyée par les dieux. Je suis la dernière de ma race. Mieux vaut s’emplir du rêve que se soumettre et je ne plie au joug que par envie,par amour. Maitresse des mots,Moissonneur des vies. Fière d’avoir tant vécu de renouveaux. Ivresse tragique dans la fragrance fauve d’un souvenir. Je collecte le mystère,mon chaos et vos âmes. Énigme est mon nom. Ma demeure est l’omphalos. Ma toge se nomme votre perdition. Mon nombre est trois. Cavale en errances dans les canyons du hasard. Au détour d’Asgaard. Je suis la maitresse des ombres. Et l’esclave de la Lumière. Le sphinx terrifiant. Le masque hennissant de Loki. Votre marée m’est un cadeau d’espérances vaincues qu’il reste à sculpter avec la soie des chaines. Et des rires amis jetés dans mon charriot avec le soleil. Le graal noir m’attend dans la gueule de Fafnir. Sur les chemins des mondes ou rode aussi le minotaure. la dernière aventurière vous désire nimbés de clarté… au détour de vous même Si vous osez vous affronter,vous re-connaitre et re-naitre. Le rêve en vous tous sommeille. Si je le réveille,je vivrai à jamais. J’ai ma puissance,mon destin et ma foi. Là est le pouvoir des saints ou des démons. Là est la LIBERTÉ non le bonheur. Vollsung,fils du Cheval Perdez vous pour vous trouver. là est le salut. La vérité. La seule réalité est ce que vous ne percevez pas. Passé le pont arc-en-ciel. Bientôt Othalan viendra orner mon poitrail. Jouer avec le feu brule,je vis du brasier et des nuits de flammes qui vous encerclent. Ces Flammes que je franchis. Quelle jument de guerre veut être ménagée? Car je suis au combat,sur les fronts du désir, Dans la boue des êtres non finis… Et qu’il me faut désespérément délivrer… Fermez les yeux et laissez moi venir… Ragnarok est proche. Il me faudra devenir Garm le noir pour racheter ma désespérance,mon déshonneur.

Karen Chessman octobre 2011

Une pensée sur “Moi le Helhest”

  1. Hey, you had written to me on Facebook. Are you interested in participating in the video shoot?
    At Berlin Brandenburg Tor 17.09 with me and Michaela Schäfer for the Venus Convention.

    Take care.
    ( Domina ) Charlize

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *